Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Aller en bas

Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par lelion le Dim 1 Juin - 19:53

La déroute ecolo aux dernières élections: délice insondable, cerise, chantilly et tout le reste...

lelion

Messages : 200
Date d'inscription : 05/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par le ber le Lun 2 Juin - 6:58

Ah oui, c'est l'électeur qui n'a "pas compris".
C'est la faute au brouillard créé autour du photovoltaïque.
C'est la faute aux autres.
Bouhouhou.

Une bonne nouvelle pour les finances publiques, en tout cas.
avatar
le ber

Messages : 77
Date d'inscription : 06/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Oeildeguerre le Lun 2 Juin - 14:42

Je ne sais pas si le fait qu'Ecolo diminue pour favoriser le Ptb-Go est une bonne chose!
Perso, j'aurais préféré que ça fasse d'avantage monter le PP !
avatar
Oeildeguerre

Messages : 323
Date d'inscription : 14/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Felder le Lun 2 Juin - 18:58

Le scandale démocratique que constitue le bug électronique et l'annulation pure et simple de 2000 votes (qu'on nous dit !) semble avoir déjà quitté les esprits...
C'est vrai qu'il y a la tuerie du musée juif...
Les "Diables Rouges"...
L'abdication de Juan carlos...
Ils ont beau jeu, nos politiques ! Facile, avec une presse à la botte, de manipuler un troupeau d'inconscients !
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Felder le Lun 2 Juin - 19:16

Oh ! Je constate que j'ai oublié dans mon post ci-dessus un élément de poids !
La Reine Mathilde s'est coupé les cheveux !!!
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Samson le Mer 4 Juin - 15:29

le ber a écrit:...
Une bonne nouvelle pour les finances publiques, en tout cas.
Avec le maintien des socialistes, le clientèlisme reste grand vainqueur de la joute électorale : aucune chance donc que les finances publiques wallonnes s'en trouvent améliorées :-(

Oeildeguerre a écrit:Je ne sais pas si le fait qu'Ecolo diminue pour favoriser le Ptb-Go est une bonne chose!
Perso, j'aurais préféré que ça fasse d'avantage monter le PP !
Au moins, Ecolo apprend où se situe la "gauche" et situe mieux le ressenti de ses (ex-)électeurs pris à la gorge par le hold-up bancaire communément qualifié par nos médias de "crise financière".
Et au Parlement, on peut compter sur les grandes gueules du PTB pour proclamer certaines fort dérangeantes évidences budgétaires et fiscales ainsi que le pillage planifié du domaine public par les Goldman Sach's boys de la Troïka. Pudiquement confinées jusqu'ici au rang des gros mots, nos tartuffes de service s'abstenaient soigneusement de seulement les évoquer.
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par mars2000 le Mer 4 Juin - 16:12

Tout-à-fait. En faisant un mélange de soutien à la majorité (au régional) et d'opposition (au fédéral), Ecolo a prouvé ses contradictions, l'obligeant à faire au régional le contraire de ce qu'il faisait, timidement, au fédéral. Je vise ici le mécanisme européen d'austérité budgétaire.

L'électeur lui a donc présenté la facture et n'est pas prêt de lui refaire confiance, d'autant plus que l'incompétence Ecolo s'est manifestée dans plusieurs domaines qui lui sont pourtant chers, le photovoltaïque (la grande gueule de Nollet piégée par son prédécesseur CDH, le tricheur budgétaire Antoine), l'aménagement du territoire (Henry donnant à tort et à travers des permis de bâtir ou les refusant tout aussi illogiquement, sacrifiant l'environnement aux retombées économiques espérées ou l'économie aux intérêts de certains lobbies écologiques), la sécurité écologique (Huytebroeck plus pressée d'aller à une réunion européenne que de régler un problème urgent à Bruxelles).

avatar
mars2000

Messages : 364
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Namur (Wallonie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Samson le Mer 4 Juin - 18:00

mars2000 a écrit:Tout-à-fait. En faisant un mélange de soutien à la majorité (au régional) et d'opposition (au fédéral), Ecolo a prouvé ses contradictions, l'obligeant à faire au régional le contraire de ce qu'il faisait, timidement, au fédéral. Je vise ici le mécanisme européen d'austérité budgétaire.
Je ne résiste pas au plaisir de joindre mon courrier envoyé à Ecolo pour l'occasion.

"Madame, Mademoiselle ou Monsieur,

Quoique non-militant - du temps ou j'avais un emploi, mes horaires de travail ne me permettaient pas d'assister régulièrement à vos réunions - je suis électeur et sympathisant écolo de très longue date.

Je trouve néanmoins l'attitude d'Ecolo par rapport au Pacte budgétaire €uropéen, opposition à la TSCG au niveau fédéral et ratification au niveau de la région wallonne, aussi peu cohérente qu'admissible.

Que le P$ soumette docilement les plus fragiles de ses électeurs aux diktats des Goldman Sachs boy's de la BC€ et continue à se prétendre de "gauche" n'a - depuis le temps qu'il a vendu son âme - rien de bien surprenant.

Nul doute que l'exercice du pouvoir exige certains accommodements, pour ne pas parler de compromissions. Mais qu'Ecolo - qui se prétend lui aussi de "gauche" - ait ainsi pu "s'embourgeoiser" au point de trahir la voix et la confiance de ses électeurs, je ne le tolère ni le pardonne.

Se voulant "utile" par ces temps de paupérisation massive, une part de ma voix ne reviendra donc plus à Ecolo lors des prochaines élections.

Je vous présente Madame, Mademoiselle, Monsieur, l'expression de ma déception et de mes - un peu moins que je ne l'aurais souhaité - respectueuses salutations.

Bonne chance quand même!"


Signée par Emilie Hoyos, la réponse, aussi argumentée que peu lisible (Ecolo a un très gros souci de communication!), revenait au sempiternel "Sans nous ce serait pire!"
Maintenant, je ne jette pas le bébé avec l'eau du bain : Philippe Defeyt a - à mon sens - fait du bon travail à l'€urope. Dommage qu'Ecolo n'ait pas embrayé au niveau de la Région wallonne.
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Felder le Mer 4 Juin - 18:43

@Samson. "Sans nous ce serait pire", c'est protégé ! C'est le leitmotiv des socialistes !
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Samson le Mer 4 Juin - 19:43

Felder a écrit:@Samson. "Sans nous ce serait pire", c'est protégé ! C'est le leitmotiv des socialistes !

C'est moi qui résume :-)
Cà donnait des
"... Nous nous sommes opposés aux textes européens lorsqu’ils se limitaient à la stricte règle d’or budgétaire. Là où nous sommes dans les Gouvernements, nous avons plaidé et obtenu une triple convergence garantissant à la fois le nécessaire et progressif assainissement des finances publiques, mais aussi la résorption de la dette sociale et la réduction de la dette écologique...
ou encore
Au niveau belge, l'éthique de la responsabilité est ce qui caractérise l'action des écologistes. Et sans Ecolo, le traité budgétaire s'imposait tel quel à tout le pays. Nous ne pouvions pas nous y résoudre...."
et je vous épargne le reste d'une laborieuse, interminable, et pour tout dire bien pénible tentative de justification.

Vu la position en pointe du P$ sur la protection des brevets et droits d'auteurs, je m'expose de fait aux foudres de la SABAM pour détournement abusif de slogan :-)
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Samson le Mer 4 Juin - 20:09

lelion a écrit:
Ecolo: miserie, miserie, miserie...
Ce serait pas plutôt "miserere, miserere, miserere, ..." ?  Very Happy 
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par mars2000 le Jeu 5 Juin - 5:36

Il faut aussi ajouter à la série de gaffes Ecolo le comportement du co-président moustachu qui a recouru à la coalition de 4 partis pour devenir bourgmestre en lieu et place de la bourgmestre FDF, plébiscitée par la population, vu son excellent travail.

"Faire la politique autrement", telle était la devise d'Ecolo, mais cela ne s'applique pas au revenant Olivier Deleuze, fort absent en outre lors de la récente campagne électorale. Avait-il donc peur d'affronter Olivier Maingain, le seul Olivier qui ne déçoit pas ???!!!
avatar
mars2000

Messages : 364
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Namur (Wallonie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Oeildeguerre le Jeu 5 Juin - 9:19

Avoir affiché Deleuze comme co-président, à la place du dynamique Javaux, c'est une erreur monumentale. Ce Deleuze fait peur, il a l'allure de l'écolo pur et dur, bien borné.
Et Hoyos peine à rattraper la sauce. Depuis toujours ce parti a des difficultés de communication. Forcément, c'est un parti pour les profs et les fonctionnaires. Les profs ont un niveau d'études certain, mais rares sont ceux qui sont doués pour les explications. Ils aiment surtout s'écouter parler. Les fonctionnaires n'ont pas besoin de se faire comprendre, puisqu'on DOIT les comprendre sous peine d'amende.
Hoyos n'a pour ainsi dire jamais connu que le monde politique: présidente de la FEF, puis travaille pour un cabinet, puis conseillère politique, conseillère communale, etc.
Deleuze ne semble pas non plus avoir fait grande chose, à part de la politique, ou apparenté, puisqu'il est député féderal depuis 1981, il avait alors 27 ans, ce qui après sa formation d'ingénieur agronome lui a permis de travailler dans autre chose pendant 4 ans, si je ne m'abuse.
Bref, tous ces gens n'ont aucune expérience du monde réel.
Quant à Javaux, même topo: à part "De janvier à octobre 1994 : employé dans une PME du Brabant (responsable de campagne d’exportation vers 11 pays)", je ne vois rien que de la politique. A croire qu'il faut vraiment commencer jeune, en politique!

Et ce ne sont pas les seuls! Bref, à quelques rares exceptions près, nos dirigeants dirigent sans avoir aucune expérience du monde réel, sans avoir jamais quitté le milieu de la politique.
Ce qu'ils disent, c'est du VENT.
avatar
Oeildeguerre

Messages : 323
Date d'inscription : 14/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Oeildeguerre le Jeu 5 Juin - 9:29

Je citerai cet article tiens: http://www.contrepoints.org/2013/06/30/129442-pourquoi-nos-hommes-politiques-sont-ils-si-nuls

"Aujourd’hui, les problèmes les plus importants sont d’ordre économique et social. Ils naissent et se résolvent dans l’entreprise et interfèrent avec le fonctionnement des marchés mondiaux. Combien de responsables politiques, députés, sénateurs ou ministres ont travaillé dans l’entreprise ? Combien ont voyagé à l’étranger et pratiqué le commerce extérieur qui est le théâtre de la guerre moderne ? Les hommes politiques qui ont cette expérience sont très peu nombreux à droite comme à gauche.

Résultat, les hommes politiques sont inadaptés aux problèmes. Si encore ils savaient comme autrefois gérer les opinions, leur expliquer, les emporter dans leur élan… Si d’ailleurs, ils avaient de l’élan ! Mais ce n’est plus le cas. Les moyens de la communication moderne nécessitent d’autres qualités charismatiques. L’importance des réseaux sociaux fait que l’information ne descend plus du haut vers le bas. Mais circule de façon transversale. Le chef doit donc travailler autrement s’il veut rester en lien."
avatar
Oeildeguerre

Messages : 323
Date d'inscription : 14/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Felder le Jeu 5 Juin - 18:53

Ils sont nuls parce qu'ils ne sont intéressés que par ce qu'ils peuvent se fourrer dans les poches, et que des citoyens... ils s'en foutent !
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par mouette le Ven 6 Juin - 11:19

Ils se sont ramassés parce que leur bilan est en dessous de tout, et il n'y a qu'eux pour ne pas le voir. Mais le vrai mystère pour moi reste le fait que le CDH a un bilan tout aussi désastreux et résiste plutot bien. Je ne parle même pas du PS et de ses magouilles... Mais à quoi pensent les gens dans l'isoloir? RTL réussit tellement bien le lavage de cerveaux?

mouette

Messages : 116
Date d'inscription : 05/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Oeildeguerre le Ven 6 Juin - 11:25

Le CDH est un parti de gens convaincus, pas un parti pour lequel on vote parce qu'on ne sait pas quoi voter.
Le client typique CDH est un homme d'environ 50 ans, portant un loden, fumant la pipe et croyant en Dieu. Issu d'une vieille famille, il est propriétaire terrien,
il promène le dimanche une ribambelle de mioches ainsi que madame, affublée d'un collier de vraies perles qu'elle tient de sa mère et d'un discret sac Delvaux.

C'est ce noyau dur qui continue à voter CDH contre vent et marées, et qui pense que le CDH est toujours le PSC.


Dernière édition par Oeildeguerre le Ven 6 Juin - 11:32, édité 1 fois
avatar
Oeildeguerre

Messages : 323
Date d'inscription : 14/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Oeildeguerre le Ven 6 Juin - 11:31

Ecolo a aussi son noyau dur, mais a perdu tous les indécis, qui se sont faits une opinion. Les zécolos farouches de la première heure, ceux-là continuent à voter pour eux, mais ça ne fait plus grand monde. L'écolo typique est un bobo, prof ou fonctionnaire, qui aurait voulu vivre dans la nature au Québec, mais n'a pas eu le cran de le faire.
avatar
Oeildeguerre

Messages : 323
Date d'inscription : 14/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ecolo: miserie, miserie, miserie...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum