L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par lelion le Ven 21 Mar - 9:26

JDD a écrit:"Ce que je veux dire aux Français

J'ai longuement hésité avant de prendre la parole. D'abord parce que je sais qu'il existe des sujets prioritaires pour nos compatriotes, à commencer par l'explosion du chômage. Ensuite, parce que, depuis deux ans, je me suis tenu à la décision de silence et de retrait que j'avais annoncée au soir du second tour de l'élection présidentielle de 2012. Contrairement à ce qui s'écrit quotidiennement, je n'éprouve nul désir de m'impliquer aujourd'hui dans la vie politique de notre pays. Je ne suis animé par aucune velléité de revanche et ne ressens nulle amertume à l'endroit des Français qui m'ont fait l'immense honneur de me confier, durant cinq ans, les rênes de notre pays. J'ai par ailleurs trop conscience des peines, des souffrances et des inquiétudes qu'endurent chaque jour tant de nos compatriotes pour ne pas mesurer la chance qui m'a si souvent accompagné tout au long de ma vie. Cette réalité mêlée à mon tempérament fait qu'aussi loin que je m'en souvienne je n'ai jamais aimé me plaindre. À 59 ans, il est sans doute trop tard pour changer. En tout cas, sur ce point…

Et pourtant, je crois qu'il est aujourd'hui de mon devoir de rompre ce silence. Si je le fais, c'est parce que des principes sacrés de notre République sont foulés aux pieds avec une violence inédite et une absence de scrupule sans précédent. Si je le fais par le moyen de l'écrit et non celui de l'image, c'est parce que je veux susciter la réflexion et non l'émotion.

Qui aurait pu imaginer que, dans la France de 2014, le droit au respect de la vie privée serait bafoué par des écoutes téléphoniques? Le droit au secret des conversations entre un avocat et son client volontairement ignoré? La proportionnalité de la réponse pénale, au regard de la qualité des faits supposés, violée? La présomption d'innocence désacralisée? La calomnie érigée en méthode de gouvernement? La justice de la République instrumentalisée par des fuites opportunément manipulées?

Que chacun réfléchisse à ce bref inventaire car demain il pourra, à son tour, être concerné. C'est de moi qu'il s'agit aujourd'hui. Je ne suis pas une victime. Je peux me défendre. Je peux en appeler au bon sens des Français, de gauche comme de droite. Tous n'auront pas et n'ont pas cette chance.

Ancien président de la République, je suis devenu un citoyen comme les autres. C'est la règle démocratique. Qui d'ailleurs pourrait prétendre que je l'ai, si peu que cela soit, enfreinte? En vingt mois, j'ai subi quatre perquisitions qui ont mobilisé trois juges et quatorze policiers. J'ai été interrogé durant vingt-trois heures parce que l'on me suspectait d'avoir profité de la faiblesse d'une vieille dame! Des milliers d'articles rédigés à charge ont été publiés. Sur le sujet, que reste-t-il de cette boue complaisamment répandue? Rien, si ce n'est une décision de non-lieu après que toutes les investigations possibles ont été engagées. J'ai eu envie de crier: «Tout cela pour cela.» Mais je n'ai rien dit au nom du devoir que me créent les responsabilités qui furent les miennes. J'ai tout accepté, confiant dans la justice et surtout dans la vérité.

Et que dire de la prétendue affaire Karachi où, après des années d'enquête, les magistrats ont fini par découvrir que je n'y avais, au final, assumé aucune responsabilité. Là aussi, cela n'a pas empêché des centaines d'articles à charge.

Puis l'on s'est aperçu que j'avais été le seul de tous les candidats à avoir dépassé, durant la campagne présidentielle de 2012, les montants de dépenses autorisés! De ce fait, je fus reconnu fautif d'un dépassement de 2,1%. La sanction fut, pour la première fois dans l'histoire de la République, la suppression de 100 % des financements publics. Le 9 juillet 2013, il nous a fallu rembourser 11,3 millions d'euros, dont j'étais caution à titre personnel. Grâce aux soutiens de 137.000 Français et à la mobilisation de ma famille politique, ce fut réalisé en deux mois. Comment leur dire mon immense reconnaissance? Cette fois encore, je n'ai rien dit. J'ai tout accepté.

Sans l'ombre d'une preuve et contre toute évidence, me voici accusé d'avoir fait financer ma campagne de 2007 par M. Kadhafi. On a parlé d'un virement de 50 millions d'euros! Un détail… Après des mois d'enquête, des dizaines de commissions rogatoires, la justice n'a trouvé ni virement, ni banque de départ, ni banque d'arrivée. Toute l'accusation repose sur les témoignages «crédibles» du fils de M. Kadhafi et de son entourage, sans doute une référence morale, et de celui de M. Takieddine, dont on connaît aujourd'hui le passif judiciaire.

J'ai déposé plainte contre Mediapart pour faux et usage de faux à la suite de la publication d'un faux grossier. Ma plainte a paru suffisamment crédible pour que ses dirigeants soient placés par la justice sous statut de témoin assisté.

Le simple bon sens devrait amener à considérer que la guerre que nous avons conduite en Libye a duré dix mois. Durant cette période, si M. Kadhafi avait eu le moindre document à utiliser contre moi, pourquoi ne l'a-t-il pas fait, alors même que j'étais le chef de la coalition contre lui?

Or voici que j'apprends par la presse que tous mes téléphones sont écoutés depuis maintenant huit mois. Les policiers n'ignorent donc rien de mes conversations intimes avec ma femme, mes enfants, mes proches. Les juges entendent les discussions que j'ai avec les responsables politiques français et étrangers. Les conversations avec mon avocat ont été enregistrées sans la moindre gêne. L'ensemble fait l'objet de retranscriptions écrites dont on imagine aisément qui en sont les destinataires!

Ajoutant l'illégalité à l'illégalité, on n'hésite pas à publier des extraits tronqués et mensongers de ces mêmes enregistrements. Qui a donné ces documents alors même qu'aucun avocat n'a accès à la procédure? Les seuls détenteurs en sont les juges ou les policiers… Sont-ils au-dessus des lois sur le secret de l'instruction?

On me met sur écoute en septembre 2013 pour des faits supposés de corruption qui auraient été commis en 2007! On le fait, non parce que l'on dispose d'indices, mais parce que l'on espère en trouver. Aujourd'hui encore, toute personne qui me téléphone doit savoir qu'elle sera écoutée. Vous lisez bien. Ce n'est pas un extrait du merveilleux film La Vie des autres sur l'Allemagne de l'Est et les activités de la Stasi. Il ne s'agit pas des agissements de tel dictateur dans le monde à l'endroit de ses opposants. Il s'agit de la France.

Suis-je en droit de m'interroger sur ce qui est fait de la retranscription de mes conversations? Je sais, la ministre de la Justice n'était pas au courant, malgré tous les rapports qu'elle a demandés et reçus. Le ministre de l'Intérieur n'était pas au courant, malgré les dizaines de policiers affectés à ma seule situation. De qui se moque-t-on? On pourrait en rire s'il ne s'agissait de principes républicains si fondamentaux. Décidément, la France des droits de l'homme a bien changé…

Heureusement, des milliers d'avocats, quelles que soient leurs sensibilités, ont décidé que trop, c'était trop. Avec le bâtonnier à leur tête, ils veulent faire entendre cette vérité qu'un avocat dans l'exercice de ses fonctions doit être protégé de la même manière qu'un journaliste. Dans la République, on n'écoute pas les journalistes, pas davantage que les avocats dans l'exercice de leurs fonctions!

Mais cela n'est pas tout. Mon propre avocat se trouve accusé d'avoir abusé de son influence auprès de notre juridiction suprême. Cette fois, fini de rire, car c'est à pleurer d'indignation. Son "crime" : être l'ami depuis trente ans d'un avocat général à la Cour de cassation, un des plus fameux juristes de France, à qui il a demandé des avis sur la meilleure stratégie de défense pour son client. Le problème, c'est que le client, c'est moi. Alors "le conseil" devient un «trafic d'influence» supposé. Peu importe que ce magistrat ne puisse exercer la moindre influence sur une chambre criminelle dans laquelle il ne siège pas. Détail, encore, que le gouvernement monégasque ait solennellement déclaré qu'il n'y avait jamais eu la moindre intervention. Dérisoire, le fait que le poste, auquel ce magistrat postulait pour après sa retraite, ait été pourvu un mois avant qu'il ait pensé à en signaler l'existence à mon avocat.

Tout ceci ne résiste pas à l'évidence. Eh bien, cela n'a pas empêché trois juges et vingt policiers de multiplier les perquisitions aux domiciles et au bureau de mon avocat, quatorze heures durant! Après avoir démonté sa machine à laver et exigé, qu'au moment de sa douche, à 6 h 30 du matin, il laissât la porte ouverte. La juge en charge est repartie avec ses téléphones. Dois-je considérer comme une anecdote le fait que cette magistrate soit membre du Syndicat de la magistrature? Ce syndicat désormais célèbre pour avoir affiché dans ses locaux le tristement fameux «mur des cons», où j'occupe une place de choix! Dois-je considérer qu'il s'agit d'un exercice serein et impartial de la justice? Augmenterai-je la gravité de mon cas en informant mes lecteurs que l'un des juges qui enquêtent sur le prétendu financement Kadhafi est celui-là même qui a signé, en juin 2012, l'appel des quatre-vingt-deux juges d'instruction, dont le ciblage de ma personne et de ma politique est transparent? Au moins dois-je être tranquillisé sur la clarté des opinions politiques d'un magistrat dont le devoir est pourtant d'enquêter à charge et à décharge. Pour la charge, je crois que l'on peut être confiant, mais pour la décharge… Quel justiciable voudrait connaître une situation semblable?

Et pourtant, envers et contre tout, je garde confiance dans l'institution judiciaire, dans l'impartialité de l'immense majorité des juges, dans la capacité de la justice à ne pas se laisser instrumentaliser.

Mon propos n'est pas de me plaindre. Je ne demande à personne de s'apitoyer sur mon sort. Ce texte est un appel à la conscience, aux convictions, aux principes de tous ceux qui croient en la République.

Aux Français qui n'ont pas voté pour moi, je demande d'oublier mon cas personnel et de penser à la République et à la France. Au nom de leurs propres convictions, peuvent-ils accepter ces violations répétées de nos principes les plus chers?

À ceux qui me sont attachés, je veux dire que je n'ai jamais trahi leur confiance. J'accepte tous les combats à condition qu'ils soient loyaux. Je refuse que la vie politique française ne fasse place qu'aux coups tordus et aux manipulations grossières.

Je veux affirmer que je n'ai jamais demandé à être au-dessus des lois, mais que je ne peux accepter d'être en dessous de celles-ci.
Enfin, à tous ceux qui auraient à redouter mon retour, qu'ils soient assurés que la meilleure façon de l'éviter serait que je puisse vivre ma vie simplement, tranquillement… au fond, comme un citoyen 'normal'!"

lelion

Messages : 200
Date d'inscription : 05/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Felder le Ven 21 Mar - 13:10

Ces écoutes sont une pêche à filets dérivants. Ils veulent sa peau ! Il faut dire qu'il est dangereux, le Sarko ! Dangereux car incontestablement compétent; une bête politique à côté de laquelle François le Normal fait figure de ce qu'il est : un rond-de-cuir !
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Samson le Ven 21 Mar - 13:15

"Je veux affirmer que je n'ai jamais demandé à être au-dessus des lois, mais que je ne peux accepter d'être en dessous de celles-ci."

De fait, il n'a jamais demandé d'être au dessus des lois, il s'y est toujours cru. Et si personne ne lui demande d'être en dessous, il convient en République que - comme tout citoyen (et Chirac avant lui :-) - il y soit lui aussi soumis.
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Felder le Ven 21 Mar - 13:25

Il y a dans la Loi un grand principe qui semble n'être, ici, nullement d'application : celui de la présomption d'innocence.
Et si celle-ci est à ce point mise de côté, c'est qu'il faut faire vite ! Alors, on fait feu de tout bois...
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Samson le Ven 21 Mar - 13:57

La meilleure défense est l'attaque et correspond parfaitement au caractère vindicatif de ce petit personnage qui n'a jamais connu d'autres stratégies que la disqualification, l'insulte et le mensonge! Nul ne doutait donc de sa réaction : il y va comme à l'habitude très fort et ne déçoit pas.

Nul avant lui - sauf peut-être le Maréchal et Tonton - , n'avait osé à ce point fouler au pied la devise et les plus élémentaires principes de la République pour mieux la piller au profit des "copains". Nul avant lui n'avait à ce point opposé et stigmatisé pour mieux régner les différentes catégories de citoyens de la République : racaille à karcheriser (on attend toujours!), France qui se lève tôt, roms, chômeurs, immigrés, magistrats, enseignants, "copains", syndicats, bretons, ... Nul avant lui n'avait mis en place et fait voter autant de lois visant le fichage et la surveillance généralisée de ces mêmes citoyens : Hadopi, Lopsi, accords Lustre (avec la N$A), fichage ADN, investissements massifs dans la télé-surveillance, ...

Stupéfait de se retrouver dans la posture l'arroseur arrosé et objet lui-même de cette surveillance - parfaitement légale (voir à ce sujet www.maitre-eolas.fr/post/2014/03/08/All%C3%B4-oui-j-%C3%A9coute ) et qu'il a largement contribué à généraliser -, le voici maintenant qui se revendique - avec cette parfaite mauvaise foi qui n'a jamais cessé de le caractériser - de ces mêmes principes républicains et de sa condition de citoyen comme les autres pour mieux escamoter les innombrables casseroles qui ont émaillé son mandat présidentiel et échapper aux rigueurs des lois républicaines qui s'appliquent à qualifier de tels comportements ainsi qu'à juger et condamner leurs auteurs.

En niant une évidence au regard des lois, - eu égard à la personnalité des personnes impliquées, il était non seulement normal, mais chaudement recommandé qu'elle soit informée - la Garde des sceaux proclame une incompétence flagrante. Ajoutons y un premier ministre qui lui tire dans les pattes et un Président "normal" au courant de rien - qui peut croire un instant que personne ne lui a transmis l'info sur une instruction dont même Médiapart publie maintenant des morceaux choisis :-) - pour compléter le tableau d'un exécutif fort peu rassurant.

Toutes ces maladresses accumulées offrent à ce bien peu recommandable aventurier parvenu puis éjecté - malgré/grâce à sa vulgarité, ses allures et procédés de truand - à/de la fonction suprème l'occasion de salir un peu plus la République et ses principes pour réussir un magnifique enfumage.

Pathétique :-(
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par lelion le Ven 21 Mar - 14:59

Samson a écrit:La meilleure défense est l'attaque et correspond parfaitement au caractère vindicatif de ce petit personnage qui n'a jamais connu d'autres stratégies que la disqualification, l'insulte et le mensonge! Nul ne doutait donc de sa réaction : il y va comme à l'habitude très fort et ne déçoit pas.

Nul avant lui - sauf peut-être le Maréchal et Tonton - , n'avait osé à ce point fouler au pied la devise et les plus élémentaires principes de la République pour mieux la piller au profit des "copains". Nul avant lui n'avait à ce point opposé et stigmatisé pour mieux régner les différentes catégories de citoyens de la République : racaille à karcheriser (on attend toujours!), France qui se lève tôt, roms, chômeurs, immigrés, magistrats, enseignants, "copains", syndicats, bretons, ... Nul avant lui n'avait mis en place et fait voter autant de lois visant le fichage et la surveillance généralisée de ces mêmes citoyens : Hadopi, Lopsi, accords Lustre (avec la N$A), fichage ADN, investissements massifs dans la télé-surveillance, ...

Stupéfait de se retrouver dans la posture l'arroseur arrosé et objet lui-même de cette surveillance - parfaitement légale (voir à ce sujet  www.maitre-eolas.fr/post/2014/03/08/All%C3%B4-oui-j-%C3%A9coute ) et qu'il a largement contribué à généraliser -, le voici maintenant qui se revendique - avec cette parfaite mauvaise foi qui n'a jamais cessé de le caractériser - de ces mêmes principes républicains et de sa condition de citoyen comme les autres pour mieux escamoter les innombrables casseroles qui ont émaillé son mandat présidentiel et échapper aux rigueurs des lois républicaines qui s'appliquent à qualifier de tels comportements ainsi qu'à juger et condamner leurs auteurs.

En niant une évidence au regard des lois, - eu égard à la personnalité des personnes impliquées, il était non seulement normal, mais chaudement recommandé qu'elle soit informée - la Garde des sceaux proclame une incompétence flagrante. Ajoutons y un premier ministre qui lui tire dans les pattes et un Président "normal" au courant de rien - qui peut croire un instant que personne ne lui a transmis l'info sur une instruction dont même Médiapart publie maintenant des morceaux choisis :-) - pour compléter le tableau d'un exécutif fort peu rassurant.

Toutes ces maladresses accumulées offrent à ce bien peu recommandable aventurier parvenu puis éjecté - malgré/grâce à sa vulgarité, ses allures et procédés de truand - à/de la fonction suprème l'occasion de salir un peu plus la République et ses principes pour réussir un magnifique enfumage.

Pathétique :-(

Quel tissus d'âneries. Tout, dans l'acharnement dont Sarko fait l'objet (perquisitions, acharnement de juges, notamment de membres du syndicat de la magistrature), indique qu'il y a un évident abus de droit, une disproportion patente entre les faits devinés et les moyens mis en oeuvre.

Rappelons que Taubira a mis en place une section financière spéciale qui est entièrement dédiée à harceler Sarkozy, et dont le calendrier d'actions est calqué sur les échéances électorales. Taubira essaye par ailleurs de dégommer le procureur de Paris réputé être "de droite".

Quant à l'article d'Eolas, il ne valide ni ne justifie *en rien* les écoutes dans le cas d'espèce mais se borne a rappeler les principes autorisant l'écoute d'un avocat. Dans le cas présent, ces écoutes ont duré abusivement près d'un an et ont servi à essayer de trouver des preuves, alors que le droit prévoit qu'elles ne sont là que pour les confirmer...

lelion

Messages : 200
Date d'inscription : 05/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Oeildeguerre le Ven 21 Mar - 15:02

@lelion: je crois que Samson est un évolutionnaire Mexicanos d'extrême gauche. Il doit détester Sarko.
avatar
Oeildeguerre

Messages : 323
Date d'inscription : 14/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par mars2000 le Ven 21 Mar - 15:03

Il n'est pas tendre non plus pour le Président "Normal" et sa clique ...
avatar
mars2000

Messages : 364
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Namur (Wallonie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Samson le Ven 21 Mar - 15:40

Oeildeguerre a écrit:@lelion: je crois que Samson est un évolutionnaire Mexicanos d'extrême gauche. Il doit détester Sarko.

Quoique végétarien et profondément respectueux de la vie humaine, animale, végétale, répugnant à la violence, la possession ou l'usage d'armes, je suis un grand très admirateur de la figure et du personnage de Pancho Villa (il est encore plus magnifique sur la photo originale, il y monte un cheval blanc) et l'histoire particulièrement sanglante et tourmentée du Mexique - depuis les Aztèques - ne laisse de me fasciner.

Quant à Sarkozy, je ne lui reconnais qu'une qualité : c'est une bête politique, il ne s'avoue jamais vaincu!
Sinon il représente précisément tout ce que je vomis : vindicatif, agressif, imbu de lui-même, méprisant, menteur, manipulateur, aventurier sans scrupule, servile cireur des pompes du grand capital, ..., beuark :-€
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par mars2000 le Ven 21 Mar - 15:50

Samson a écrit:

Quoique végétarien et profondément respectueux de la vie humaine, animale, végétale, répugnant à la violence, la possession ou l'usage d'armes, je suis un grand très admirateur de la figure et du personnage de Pancho Villa (il est encore plus magnifique sur la photo originale, il y monte un cheval blanc)

En effet Smile

avatar
mars2000

Messages : 364
Date d'inscription : 05/03/2014
Localisation : Namur (Wallonie)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par lelion le Ven 21 Mar - 15:54

Samson a écrit:il est encore plus magnifique sur la photo originale, il y monte un cheval blanc) et l'histoire particulièrement sanglante et tourmentée du Mexique - depuis les Aztèques  - ne laisse de me fasciner.

Et puis la capacité très très nuancée et toute en finesse qu'ont les chefs sud américains en général et mexicains en particulier de se mettre en scène n'est pour rien dans la magnifiscence de la photo: le grand sombrero, le cheval blanc, l'air hautain - j'allais dire qu'il a l'air "vindicatif, agressif, imbu de lui-même, méprisant, menteur, manipulateur, aventurier sans scrupule", mais allez savoir pourquoi, comme la légende le veut de gauche (en tout cas il a été récupéré ainsi), on ne dira rien: il est dans le camp des gentils.

En passant, je salue l'emploi correct de laisser fasciner, tellement souvent confondu avec "lasser".

Samson a écrit:Quant à Sarkozy, je ne lui reconnais qu'une qualité : c'est une bête politique, il ne s'avoue jamais vaincu!
Sinon il représente précisément tout ce que je vomis : vindicatif, agressif, imbu de lui-même, méprisant, menteur, manipulateur, aventurier sans scrupule, servile cireur des pompes du grand capital, ..., beuark :-€

Ce qui est marrant, puisque je ressens une sensibilité de goche, c'est que Sarko, comme beaucoup d'hommes politiques de droite, a précisément des origines bien plus populaires que bien des dirigeants de gauche. Cela lui donne une faconde qui reste assez populaire, justement, qu'ironiquement le peuple débecte souvent. je me souviens d'un reportage rendant un portrait comparatif entre Sarko et Hollande sur France 2 - loin d'être suceptible de sympathie sarkoziste.

Ce qui était surtout frappant, dans ce reportage, c'était la différence entre ce fils de grand bourgeois de province qui suit le circuit de l'élite française: ENA, HEC, service militaire comme officier de réserve, avant d'intégrer les grands corps, un parcours vernis, choyé, confortable, et un gosse de divorcé dont la mère n'a pas grands moyens, études rapides, service militaire de la manière la plus rapide - troufion, parce qu'il a d'autres choses à faire, mais un virus de la politique déjà présent.

La vache enragée, les fins de mois difficiles, le culot, contre le temps, l'argent, le confort de la bourgeoisie.

En résulte une forme de pragmatisme parfois brutal, réellement populo à certains égards, qui heurte le bourge, contre le bobo qui s'est fait sans douleur, et qui donne des leçons de choses depuis son appartement cossu.

lelion

Messages : 200
Date d'inscription : 05/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Samson le Ven 21 Mar - 16:53

lelion a écrit: Et puis la capacité très très nuancée et toute en finesse qu'ont les chefs sud américains en général et mexicains en particulier de se mettre en scène n'est pour rien dans la magnifiscence de la photo: ... comme la légende le veut de gauche (en tout cas il a été récupéré ainsi), on ne dira rien: il est dans le camp des gentils.
Obligé, les photos demandaient à l'époque une longue pause.
Comme il combattait près de la frontière du Texas, les journalistes US de l'époque se sont régalés, et il était bien trop malin pour se priver de cette publicité.

Quant à la biographie (ou légende) de Pancho Villa, elle est vraiment très impressionnante.
Peone mi-indien, il a tué vers l'âge de 12 ans le fils de son propriétaire qui avait violé sa soeur. Il a ensuite du fuir et à écumé les grands chemins avec la bande qu'il avait rejoint.
Quelques années plus tard, il a rejoint la cause de Madero et mis ses talents et ceux de sa bande au service de la révolution (du moment, l'histoire du Mexique en étant une longue succession).
C'était sans conteste un stratège hors pair, les Américains - qui ont en vain essayé de l'attraper suite à une violation de la frontière - sont les premiers à en convenir.
je crois que c'est le premier à avoir eu l'idée d'utiliser des aéroplanes pour lancer - à la main -des bombes sur les lignes adverses.
Villa menait la révolution dans le Nord et Zappata dans le Sud. Ils se sont finalement rejoints à Mexico.
Clairement, ce fut un grand guerrier.
Et les temps étaient cruels, je vous invite à revoir ce grand classique et chef d’œuvre de Sergio Leone qu'est "Il était une fois la Révolution".

lelion a écrit: ... Sarko, ... a précisément des origines bien plus populaires que bien des dirigeants de gauche. Cela lui donne une faconde qui reste assez populaire, ...
... La vache enragée, les fins de mois difficiles, le culot, ... En résulte une forme de pragmatisme parfois brutal, réellement populo à certains égards, qui heurte le bourge, ...

Je raffole personnellement des œuvres d'Albert Simonin et leur argot particulièrement truculent, mais populaire n'est pas pour moi synonyme de vulgaire, et je ne pardonne en aucun cas cette vulgarité du chef de l'homme dont la fonction est censée incarner la République. Et quoiqu'un peu bohème, ni mes origines, ni ma culture, ni ma condition ou mes goûts ne permettent de me classer comme bourgeois - fut-il petit :-)
Sarko eut-il bouffé de la vache enragée et connu les fins de mois difficile, en quoi cela justifierait-il ses constantes attitudes de mépris, ses propos sur les Roms, sa connivence avec le grand capital et le fait d'imposer la vache enragée à une grande majorité de ses concitoyens?
Bref, je ne peux pas l'encaisser! J'imagine qu'il s'en remettra :-)

Quant à Flamby, son ex, son ex-ex, sa valetaille, ses favoris, ses promesses non-tenues, toute cette cour qui se prétend de gôche pour mieux trahir la population, elle atteint ce niveau d'insignifiance ou il devient même difficile de la détester.
Comme il ne nous reste de la politique actuelle que le spectacle, m'est juste avis qu'il eut été mieux assuré - dans la droite ligne économique initiée par Sarko et de toute façon imposée par l'€urope - avec Martine Aubry :-)
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Felder le Ven 21 Mar - 19:09

@Samson. A la même époque et dans les mêmes circonstances, Sarko eût été à coup sûr un Pancho Villa ! Ces deux personnages, hauts en couleur, ont énormément de points communs ! Ne les voyez-vous pas, Samson ?
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Samson le Ven 21 Mar - 19:49

@Felder
Même avec la caution d'un pseudo-philosophe en quête de généreux sponsors pour l'édition d'un de ses aussi longs qu'ennuyeux borborygmes - Sarko me fait plus l'effet d'un petit truand avide au gain que d'un guerrier.
Tout le contraire de mes "héros"!

Mais comme vous le soulignez aussi, c'est une bête politique : on aime ou on déteste, mais il ne laisse personne indifférent.
Tout le contraire d'un Flamby qui comme vous le soulignez très justement n'est qu'un rond-de-cuir, totalement inapte à soulever les passions - sinon, très étrangement, de certaines de ces dames qui se l'arrachent littéralement.
Le continent de la psychologie féminine recèle encore - à mes yeux - de vastes espaces largement inexplorés et inconnus : c'est tout son charme :-)
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Felder le Ven 21 Mar - 20:10

Pas d'accord avec vous @Samson. Sarko est de toute évidence un guerrier ! Vous l'avez dit comme moi : c'est une bête politique !
Il faut une peau de vieux rhinocéros et un moral d'acier pour déjouer tous ces pièges tendus !
François, il perd ses cheveux, il prend du ventre, il ne sait pas nouer sa cravate, il est absolument incapable de prendre une décision claire... mais il a été élu et est pour quelque temps encore le Président d'une grande nation.
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Samson le Ven 21 Mar - 20:35

Felder a écrit:Pas d'accord avec vous @Samson. Sarko est de toute évidence un guerrier ! Vous l'avez dit comme moi : c'est une bête politique !
Il faut une peau de vieux rhinocéros et un moral d'acier pour déjouer tous ces pièges tendus !
Quoique d'assez mauvaise grâce, j'admets!
Ce qui ne m’empêchera pas de le détester, ce dont - comme je l'ai déjà signalé - il devrait se remettre sans trop de difficulté!

Felder a écrit:François, il perd ses cheveux, il prend du ventre, il ne sait pas nouer sa cravate, il est absolument incapable de prendre une décision claire... mais il a été élu et est pour quelque temps encore le Président d'une grande nation.
A vous suivre, suffisamment retors quand même pour y arriver!
Et il faut lui reconnaître un indéniable talent pour se déguiser en livreur de pizza Very Happy
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Samson le Ven 21 Mar - 20:36

Felder a écrit:Pas d'accord avec vous @Samson. Sarko est de toute évidence un guerrier ! Vous l'avez dit comme moi : c'est une bête politique !
Il faut une peau de vieux rhinocéros et un moral d'acier pour déjouer tous ces pièges tendus !
Quoique d'assez mauvaise grâce, j'admets!
Ce qui ne m’empêchera pas de le détester, ce dont - comme je l'ai déjà signalé - il devrait se remettre sans trop de difficulté!

Felder a écrit:François, il perd ses cheveux, il prend du ventre, il ne sait pas nouer sa cravate, il est absolument incapable de prendre une décision claire... mais il a été élu et est pour quelque temps encore le Président d'une grande nation.
A vous suivre, suffisamment retors quand même pour y arriver!
Et il faut lui reconnaître un indéniable talent pour se déguiser en livreur de pizza Very Happy
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Felder le Sam 22 Mar - 7:56

@Samson. Hollande n'a été élu ni pour ses compétences, ni pour son charisme, il a fait a peine 26% des voix alors que Sarko a frôlé les 50 !
Hollande a été élu grâce au piège que lui a tendu Mélenchon (qui se frottait d'avance les mains, convaincu qu'il était de la profonde nullité du personnage) et grâce au report des voix de celui du Berry qui semble nourrir à l'égard de Sarko une très profonde jalousie.
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Felder le Sam 22 Mar - 8:22

@Samson. Deux vidéos. La détestation !
http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/regardez-melenchon-sur-hollande-je-ne-lui-pardonnerai-jamais-15-03-2012-

1441546_324.phphttp://www.slate.fr/france/51485/melenchon-hollande-humilie-video
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Felder le Sam 22 Mar - 8:29

Qui a violé le secret de l'instruction ? D'où Plenel tient-il les informations publiées par Mediapart ?

http://www.midilibre.fr/2014/03/20/francois-hollande-plaisante-avec-edwy-plenel-les-images-qui-re-font-le-buzz,837096.php
avatar
Felder

Messages : 383
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Dinant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par lelion le Sam 22 Mar - 13:16

Samson a écrit:...mais populaire n'est pas pour moi synonyme de vulgaire, et je ne pardonne en aucun cas cette vulgarité du chef de l'homme dont la fonction est censée incarner la République. Et quoiqu'un peu bohème, ni mes origines, ni ma culture, ni ma condition ou mes goûts ne permettent de me classer comme bourgeois - fut-il petit :-)
Sarko eut-il bouffé de la vache enragée et connu les fins de mois difficile, en quoi cela justifierait-il ses constantes attitudes de mépris, ses propos sur les Roms, sa connivence avec le grand capital et le fait d'imposer la vache enragée à une grande majorité de ses concitoyens?

Ce sont des postures. "Populaire pas synonyme de vulgaire", c'est une posture de maison du peulpe, mais ça ne veut rien dire. Des expressions toutes faites genre "l'expérience passe la science" ou ce genre de phrases bateau que l'on sert à une audience. Le bourgeois trouve le populo "vulgaire" - c'est d'ailleurs son étymologie.

Les propose de Sarko sur les roms? Qu'a-t-il dit, d'abord? Tu n'as pas noté le paradoxe absurde de la position des medias à propos des roms, justement? Quand sarko leur donne 300 € pour les raccompagner chez eux en avion, la presse et l'intelligentsia parlent de "déportation" (quelle mesure quand on pense au sens symbolique de ce mot), du retour des "heures les plus sombres" et tout le catalogue d'autres phrases bateau. Mais quand Valls envoye les CRS pour les déloger manu militari et les foutre dans un avion, là, on parle du "respect de la loi républicaine". Pas frappant cette manière de traiter ces évènements?

La connivence avec le "grand capital"? C'est pourtant pas lui qui a nommé Pigasse, grand argentier de la banque lazard, financier et soutien du PS, à la tête de la banque de redressement inutile créée sur mesure, et ce sans aucun appel à candidature externe. Un poste à copain.

La vache enragée? Ca fait près de 10 ans que je vis et paye mes impôts en France, je t'assure bien que jamais la classe moyenne n'a été aussi mal lotie que depuis que le gros est au pouvoir. Sarko a au contraire protégé les salaires.

lelion

Messages : 200
Date d'inscription : 05/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par lelion le Sam 22 Mar - 13:19

Samson a écrit: Sarko me fait plus l'effet d'un petit truand avide au gain que d'un guerrier.
Tout le contraire de mes "héros"!

Crois bien que les bourges de l'époque de pancho villa le traitaient de petit truand avide de gain aussi, quelque soit la manière dont il qualifiait ses larçins.

Exactement comme la gogoche bienpensante traite sarko aujourd'hui...

lelion

Messages : 200
Date d'inscription : 05/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par lelion le Sam 22 Mar - 13:25


Ca ne veut absolument rien dire. Ce n'est pas parce que, par l'absurde, un ministre en UK autoriserait les bobbies à être armés, que cela justifierait qu'ils fassent feu sur lui.


Je reste *extrêmement* circonspect sur la qualité éditoriale du Monde, propriété du trio Berger (grand soutien au PS), Pigasse (v. ci-dessus) et Niel (autre plouc friqué flatté de son entrée dans les cénacles de l'intelligentsia de gogoche), d'autant qu'on sait que la vieille rombière Berger exerce un contrôle strict sur ce qui s'écrit ou pas dans sa gazette. Les articles du Monde sont généralement, dans les affaires judiciaires, totalement orientés, et je préfère nettement les analyses beaucoup plus correctes en droit et objectives du batonnier de Paris.

Faut dire que le gros a réussi à provoquer une réaction immense et unanime des avocats à travers la France. Et ça, pour les mettre tous d'accord, cela démontre comme l'illégalité est exceptionnelle...

lelion

Messages : 200
Date d'inscription : 05/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Samson le Sam 22 Mar - 15:03

@lelion
Petite précision : comme certains l'auront probablement remarqué, la simple évocation de Sarko me file des boutons et suscite chez moi une véritable frénésie du clavier, quand bien même je m'efforce de ne pas monopoliser l'espace du forum :-)

"Ce n'est pas parce que, par l'absurde, un ministre en UK autoriserait les bobbies à être armés, que cela justifierait qu'ils fassent feu sur lui."
De fait mais, citoyen comme les autres, il s'exposerait au même risque.

Quant à Flamby et sa clique, comme tous les P$ €uropéens (suffit de voir Blair, Barroso, ...) , qui ignore encore qu'ils ont vendu leur âme au même grand capital? C'est tout le charme de la Pensée Unique : à politique égale, l'électeur n'est en fait convié que pour choisir le maître du spectacle (d'où mon regret de l'éviction de Martine Aubry qui aurait au moins garanti l'ambiance sur ce plan là :-)

Quant à Manuel Vals, il ne rêve que de prendre la place d''Haroun El Poussah et devenir Calife à la place du Calife. Et il semble bien pour arriver à ses fins adopter les mêmes recettes que Sarko pour booster sa popularité, ce qui me le rend infiniment peu sympathique.
avatar
Samson

Messages : 186
Date d'inscription : 06/03/2014
Localisation : Gesves

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'intégralité de la tribune de Nicolas Sarkozy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum